Publié le 03/10/2012

PUTAIN DE LUNE: piston et tartufferie dans la famille Bohringer

La Collection de Canal + est le nom donné à une série de courts métrages initiés et préachetés annuellement par la chaine cryptée. Un concours de courts métrages a été organisé cette année. L'un des jurys est composé de Richard Bohringer et Romane Bohringer. Et le court métrage qu'ils ont choisi, parmi tous les projets envoyés, est Putain de lune, le projet de... Lou Bohringer, fille et sœur de.

Les participants et plus généralement le net se sont emportés face à ce qui ressemble à un sketch de Groland ou une élection en Biélorussie. Canal+ a répondu mollement: "Ce sont les artistes qui choisissent le film qu'ils veulent tourner, et c'est bien normal. En plus de 10 ans de Collection, c'est la première fois que nous rencontrons ce cas de figure. Dans les courts-métrages que nous avons reçus, un était réalisé par Lou Bohringer, difficile de ne pas leur soumettre". (sic)

Au-delà du népotisme présumé, c'est ce choix parfaitement assumé qui fait écarquiller les yeux. Le statut Facebook mis en ligne par Canal+ a été partagé plus de 350 fois en quelques heures et autant de moqueries (vous pouvez en lire de très fleuries ici). Ce qui, au mieux, consistait à donner un coup de pouce à un jeune talent, ou au pire, constituait un bon gros piston des familles, a simplement fini par faire de Lou Bohringer la bouffonne du jour. Pas de panique, si l'envie de faire du ciné lui passe, il lui reste toujours la folk. Avec un bon plan com', elle aura peut-être droit aux mêmes papiers que Lou Doillon, réincarnation fashion de Bob Dylan et Leonard Cohen dans une presse très bienveillante.

par Nicolas Bardot

Section Cinéma

plus de news

Partenaires