La Prophétie de l'horloge

La Prophétie de l'horloge
Envoyer à un ami Imprimer la page Accéder au forum Notez ce film
La Prophétie de l'horloge
The House With a Clock in Its Walls
États-Unis, 2018
De Eli Roth
Scénario : Eric Kripke
Avec : Jack Black, Cate Blanchett
Photo : Rogier Stoffers
Musique : Nathan Barr
Durée : 1h46
Sortie : 26/09/2018
Note FilmDeCulte : **----
  • La Prophétie de l'horloge
  • La Prophétie de l'horloge

Cette aventure magique raconte le récit frissonnant de Lewis, 10 ans, lorsqu’il part vivre chez son oncle dans une vieille demeure dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans cette ville, en apparence tranquille, c’est tout un monde secret de mages et de sorcières qui vient la secouer.

MAGIE MAGIE, VOS IDÉES N'ONT PAS DE GÉNIE

Jamais on aurait cru voir un jour au générique d'un même film les noms d'Eli Roth et de Steven Spielberg. Et pourtant, c'est bien le réalisateur des Hostel qui se charge de porter à l'écran cet ouvrage datant des années 70 adapté par Eric Kripke, le créateur de Supernatural. Malheureusement, la rencontre de ces trois talents n'accouche pas d'une oeuvre à la hauteur. Le film a beau être officiellement estampillé Amblin, ce n'est pas le parfum des fleurons du genre '80s que l'on retrouve ici mais celui des ersatz d'Harry Potter sortis au début du siècle. Balisé de bout en bout, le film divertira les spectateurs les plus jeunes qui n'ont rien vu mais ne propose rien d'un tant soit peu original ou touchant ou même vraiment spectaculaire. Relativement creux, le film marque, une fois de plus après Death Wish, sorti plus tôt cette année, un glissement vers l'anonymat le plus total pour Roth qui avait pourtant entamé sa carrière avec des films d'horreur pourvus de personnalité et surtout de fond, denrées rarissimes pour le genre. On retiendra éventuellement les performances de Jack Black, égal à lui-même, et Cate Blanchett, qu'on ne voit pas souvent dans ce registre mais s'il n'est jamais honteux ni vraiment mauvais, La Prophétie de l'horloge est surtout fade.

par Robert Hospyan

Commentaires

Partenaires